Electronic Arts confirme son retour aux bénéfices

Electronic Arts publie ses comptes et confirme son retour aux bénéfices, notamment grâce au succès commercial de Dragon Age Inquisition (le meilleur lancement commercial de l'histoire de Bioware) et dans une moindre mesure l'engouement pour les extensions de Star Wars The Old Republic.

Après une longue série d'exercices de pertes, on se souvient qu'Electronic Arts renouait avec les bénéfices au cours de son deuxième trimestre fiscal 2015. La nuit dernière, le groupe américain publiait les résultats de son troisième trimestre (clos le 31 décembre dernier) et il confirme l'embellie.
Le groupe revendique en effet un chiffre d'affaires trimestriel de 1,13 milliards de dollars (contre 808 millions au cours du même exercice l'année dernière), pour un résultat net de 142 millions là où le groupe accusait 308 millions de pertes un an plus tôt.

Electronic Arts confirme son retour aux bénéfices
Capture d'écran de Shadow of Revan

Un résultat positif qui s'explique essentiellement les sorties d'envergure d'Electronic Arts, à commencer par Dragon Age Inquisition (très bien noté par la critique et largement vendu -- le meilleur lancement commercial dans l'histoire du développeur Bioware et Andrew Wilson décompte 113 millions d'heures de jeu cumulées depuis le lancement en novembre dernier). Les titres de la division EA Sport (notamment FIFA 15 et Madden NFL 15) restent une vraie locomotive pour les comptes du groupe, tout comme la licence The Sims (les mises à jour régulières du quatrième opus permettent de fidéliser les communautés de joueurs).
Mais ici, on retiendra peut-être plus volontiers que pour la première fois en 2015, les contenus digitaux (distribués en téléchargement) devraient peser plus lourds dans les résultats nets d'Electronic Arts que les ventes physiques (estimées 2,23 milliards de dollars pour les ventes digitales contre 2,03 milliards pour les ventes de boîtes). Et qu'au sein de ces contenus digitaux, au cours du seul troisième trimestre, les ventes de contenus additionnels représentent la plus grosse part du chiffre d'affaires d'EA (314 millions de dollars, en progression de 47% d'une année sur l'autre), portées notamment par le succès de FIFA Online 3 en Chine et l'engouement suscité par Shadow of Revan, la dernière mise à jour majeure en date de Star Wars The Old Republic (Electronic Arts compte manifestement profiter du regain d'intérêt pour la licence suscité par le prochain film de la saga, attendu en décembre prochain).
Et si les contenus additionnels séduisent manifestement les joueurs, ce sont les abonnements qui connaissent la plus forte croissance (+52% en un an, notamment grâce à l'offre EA Access proposée sur Xbox One).

Des résultats dont le groupe se satisfont évidemment et qui permettent à Electronic Arts de revoir ses prévisions annuelles à la hausse, en attendant notamment la sortie de Battlefield Hardline en mars prochain (le prochain « gros lancement » du studio).


  • En chargement...

Que pensez-vous de Electronic Arts ?

14 aiment, 147 pas.
Note moyenne : (161 évaluations)
2,5 / 10 - Très mauvais