Résultat record pour Blizzard, « plus de 10 millions d'abonnés » pour WOW

Fort du lancement de Warlords of Draenor, Blizzard revendique des résultats trimestriels et annuels en forte progression (un chiffre d'affaires et un résultat net en hausse respectivement de 85% et 101%), tout en diversifiant son catalogue.

Résultat record pour Blizzard, « plus de 10 millions d'abonnés » pour WOW

Dans la foulée de sa maison-mère Activision, Blizzard Entertainment publie ses comptes trimestriels (pour la période courant d'octobre à décembre dernier) et revendique des résultats historiquement haut.
Au cours du trimestre, Blizzard a ainsi enregistré un chiffre d'affaires de 531 millions de dollars, en progression de 85% au regard des 287 millions réalisés au même trimestre en 2013, pour un résultat opérationnel de 208 millions, là où le développeur n'en engrangeait que 93 millions un an auparavant (+124%). Et Blizzard revendique la même tendance pour ses résultats annuels : un chiffre d'affaires en progression de 53% entre 2013 et 2014 établi à 1,72 milliards de dollars, pour un résultat opérationnel annuel de 756 millions en 2014 (+101% par rapport à 2013).

Des chiffres marquant une année record pour le studio, notamment réalisés grâce au lancement successifs des titres très différents. D'abord de Diablo III: Reaper of Souls sur PC et consoles, puis HearthStone qui marquait les premiers pas de Blizzard dans l'industrie du jeu mobile (le jeu en ligne de cartes à collectionner revendique 25 millions de joueurs inscrits après une Aventure, la Malédiction de Naxxramas et une Extension, Goblins vs. Gnomes et ne semble pas s'essouffler : il a enregistrer son meilleur résultat financier en décembre dernier) et ensuite et surtout Warlords of Draenor, la dernière extension en date de World of Warcraft. Selon Mike Morhaime, le MMORPG compte toujours « plus de 10 millions d'abonnés dans le monde », notamment grâce au boost de niveau ayant permis aux anciens joueurs de revenir plus aisément en Azeroth, quand bien même le président anticipe déjà « une baisse dans les mois à venir, comme [le studio] le constat[e] historiquement dans l'année qui suit le lancement d'une extension d'envergure », notamment auprès des joueurs chinois, jugés plus versatiles et prompts à naviguer d'un jeu à l'autre.

convoi.jpg

Et Blizzard n'en reste pas là. À court terme, l'avenir du groupe passe par Heroes of the Storm. Le jeu est en bêta depuis janvier (qui revendique déjà neuf millions d'inscrits), vient de lancer son accès anticipé (pour 40 dollars) et prépare sa bêta ouverte. Mais l'ambition de Blizzard porte manifestement sur le sport électronique : Mike Morhaime se félicite de voir déjà des tournois et des équipes professionnelles s'organiser autour d'Heroes of the Storm.
À plus long terme, le développeur mise à la fois sur Overwatch (son shooter multijoueur s'appuyant sur une toute nouvelle licence) et Legacy of the Void, le troisième volet de StarCraft II. Et le président confirme que les deux titres sont attendus en bêta « cette année ».
On se souvient que pendant longtemps, Blizzard se limitait à un jeu par an, cantonné à ses trois licences phares sur une unique plateforme. Le développeur est aujourd'hui sur tous les fronts (sur PC, Mac, consoles et plateformes mobiles), lance deux à trois jeux par an et s'ouvre finalement à de nouvelles licences. Il faudra juste tenir le rythme.

Réactions (91)


Que pensez-vous de Blizzard Entertainment ?

78 aiment, 49 pas.
Note moyenne : (130 évaluations)
5,3 / 10 - Moyen