Luttes de pouvoir : NCsoft s'associe à Netmarble pour contrecarrer Nexon

Dans le cadre de son différend avec Nexon, NCsoft craignait des trahisons internes et risquait de perdre le contrôle de sa gestion. Grâce à un tour de passe-passe financier, le Coréen en appelle à un allié externe, Netmarble, devant faire office de rempart contre Nexon.

Luttes de pouvoir : NCsoft s'associe à Netmarble pour contrecarrer Nexon

Imaginer des affrontements contre des dragons millénaires, des mécaniques visant à repousser des légions démoniaques ou échafauder des stratégies audacieuses devant permettre de s'imposer sur des champs de batailles d'envergure sont autant d'éléments occupant les têtes pensantes de NCsoft au quotidien. Mais ces luttes épiques sont sans commune mesure avec les (vrais) conflits opposant actuellement les géants de l'industrie sud-coréenne du jeu en ligne.
On l'évoquait récemment, le groupe Nexon est le principal actionnaire de NCsoft mais estime ne pas recevoir suffisamment de dividendes de la part de son meilleur-associé-concurrent. Le Japonais Nexon entendait donc obtenir un contrôle effectif de la gestion du Coréen NCsoft, officiellement pour renforcer la synergie entre les deux groupes, plus officieusement pour casser la gestion familiale de NCsoft et s'octroyer davantage de dividendes (Nexon militait pour la vente des actifs de NCsoft et une réduction de son trésor de guerre pour le distribuer aux actionnaires). Le groupe coréen s'y opposait, arguait que ses fonds devaient servir à des fusions-acquisitions à venir et prenait les joueurs à témoin, dénonçant une manoeuvre visant à affaiblir l'industrie sud-coréenne au profit du fisc japonais (Nexon est une société de droit japonais dont les revenus sont taxés au Japon).

nexon.jpg

Depuis quelques jours, les deux géants asiatiques poursuivaient la lutte, mais discrètement (la teneur de leurs échanges n'était pas dévoilée à la presse). Les analystes imaginaient néanmoins deux options : l'une peu vraisemblable reposant sur un désengagement de Nexon dans le capital de NCsoft (supposant que Nexon renonce à ses dividendes et que NCsoft trouve d'autres partenaires) et l'autre, privilégiée par les observateurs du secteur, voulant que Nexon lance une OPA agressive contre NCsoft pour en prendre le contrôle malgré les réticences du groupe coréen (Nexon entendait rallier les petits actionnaires de NCsoft, eux-aussi privés de dividendes, à sa cause pour contraindre le premier cercle historique du studio coréen).
Face à cette menace de conquête et aux risques de trahisons internes, NCsoft joue une nouvelle carte et dévoile aujourd'hui un allié extérieur inattendu.

prius-online-na.jpg

NCsoft annonce en effet un partenariat économique avec Netmarble, qu'on connait bien pour ses jeux mobiles en plus d'appartenir au groupe CJ Entertaiment and Media qui exploite plusieurs MMO (notamment Prius Online, mais aussi des titres occidentaux en Corée). NCsoft vient d'entrer dans le capital de Netmarble à hauteur de 9,8% (pour 380 milliards de wons -- autant de liquidités qui ne pourront pas être versées en dividendes), alors que parallèlement, Netmarble vient d'investir 391 milliards de wons dans le capital de NCsoft (soit l'acquisition de 1,95 millions d'actions -- qui ne pourront donc pas être acquises par Nexon). Netmarble et le premier cercle historique de NCsoft disposent dorénavant de 18,88% du capital de NCsoft, là où Nexon n'en contrôle que 15,08%.
Dans le cadre de la conférence de presse annonçant le partenariat ce matin, Kim Taek-jin (le CEO historique de NCsoft) indiquait que « l'opération n'avait aucun lien avec le différend de gestion l'opposant à Nexon et que NCsoft entendait simplement investir davantage dans l'industrie mobile ». Il n'empêche que Netmarble apparait maintenant comme un rempart de taille contre les velléités de domination de Nexon. Au moins jusqu'en mars prochain et la prochaine réunion d'actionnaires de NCsoft au cours de laquelle davantage de pouvoir devrait être voté aux actionnaires -- à Nexon, donc, mais aussi à NCsoft et Netmarble... tant que l'accord tiendra.

Réactions (20)


  • En chargement...

Que pensez-vous de NCsoft ?

43 aiment, 41 pas.
Note moyenne : (88 évaluations)
4,2 / 10 - Médiocre