Des résultats en demi-teinte et NCsoft mise sur l'Occident

Pour le quatrième trimestre 2015, NCsoft annonce des résultats stables (portés par Lineage et Blade & Soul), mais le déclassant parmi les acteurs coréens majeurs. Le groupe mise sur le mobile et l'exportation plus rapide de ses MMO hors d'Asie.

Des résultats en demi-teinte et NCsoft mise sur l'Occident

Comme tous ses homologues, NCsoft publie ses derniers résultats financiers (à la fois pour le quatrième trimestre 2015 et pour son exercice annuel) et le groupe coréen affiche des résultats en demi-teinte -- et comme souvent riche d'enseignements.
Au cours du seul quatrième trimestre, NCsoft enregistre ainsi un chiffre d'affaires de 237 milliards de wons (173 millions d'euros) en progression de 21% par rapport au trimestre précédent et quasi similaires aux résultats enregistrés à la même période un an auparavant, pour un résultat net positif, établi à 42,25 milliards de wons (30,8 millions d'euros), en progression de 38% par rapport au troisième trimestre 2015, mais en baisse de 32% par rapport au quatrième trimestre 2014.
Et sur l'ensemble de l'année 2015, NCsoft revendique un chiffre d'affaires de 838,3 milliards de wons (612 millions d'euros) exactement similaires aux résultats 2014, mais pour un résultat net annuel positif (166,3 milliards de wons ou 121,4 millions d'euros), mais en baisse de 27% par rapport aux résultats de 2014.

C'est dans les vieux pots... mais aussi dans les nouveaux

ncsoft-2.jpg
ncsoft-1.jpg

Au-delà des résultats chiffrés, NCsoft détaille les performances annuelles et trimestriels de ses MMO. On en retient notamment que le premier Lineage reste encore et toujours, de très loin, la principale source de revenu du groupe (le MMO a généré l'équivalent de 228,5M€ en 2015, et 63,3M€ au cours du seul quatrième trimestre, affichant un chiffre d'affaires très stable malgré les années et un niveau de ventes record depuis son lancement en 1997).
Mais si le MMO historique de NCsoft tient la corde, Blade & Soul marque quelques points. Le MMO d'arts martiaux ne pèse « que » 83,2M€ annuels, mais ses chiffres sont en progression constante et rapide depuis deux ans (+38% en 2015 par rapport à 2014), grâce notamment à l'engouement qu'il suscite en Chine et à Taiwan, et en attendant de constater les effets de son lancement en Occident le 19 janvier dernier « ayant attiré un million de joueurs en une semaine ».
Plus loin dans le classement, suivent Guild Wars 2 avec 73,7M€ de chiffre d'affaires annuels, mais affichant des résultats très fluctuants, profitant ici du lancement de l'extension Heart of Thorns en fin d'année dernière pour doper ses résultats ; puis Aion et ses 54M€ sur l'année, en lent déclin depuis 2013. Et en queue de peloton, WildStar n'a généré que 7,03M€ sur l'ensemble de l'année 2015, mais connait néanmoins un rebond au quatrième trimestre grâce au (re)lancement du MMORPG en free-to-play (ayant généré 1,9M€ au quatrième trimestre 2015, contre 1,3M€ au trimestre précédent).

Miser sur le jeu mobile et l'Occident

l5.jpg

Et si bien des studios se satisferaient sans doute de ces résultats, ils marquent néanmoins un recul pour NCsoft, jusqu'alors leader de l'industrie du jeu en Corée. Les résultats 2015 du groupe le déclassent en effet à la troisième place des acteurs majeurs de l'industrie sud-coréenne, dorénavant devancé par Netmarble Games, spécialiste du jeu mobile.
En conséquence, NCsoft entend prendre quelques mesures pour retrouver sa place d'il y a quelques années, notamment en misant sur le jeu mobile, mais aussi sur l'exportation de ses principaux titres hors des frontières d'Asie. C'est ce que précisait Yoon Jae-soo, le directeur financier de NCsoft, aux actionnaires du groupe dans le cadre de la présentation ses comptes.

« Tout en nous concentrant sur la préparation de nouveaux titres en solidifiant nos licences de jeux actuels et en diversifiant nos sources de revenus tant localement qu'à l'étranger, nous allons accélérer les lancements de nouveaux MMO et de titres mondiales à une échelle internationale. »

Plus concrètement, sur le front du jeu mobile, NCsoft entend « lancer Blade & Soul Mobile mondialement dès ce trimestre » (distribué par les succursales de NCsoft à l'international et par Tencent en Chine), puis enchainer avec Lineage Red Knights au cours du premier semestre 2016, suivi de Lineage Mobile et d'Aion Legion. Le groupe coréen se montre plus flou concernant ses MMO à venir, mais NCsoft prépare néanmoins le lancement de Master X Master (déjà en bêta en Corée, déjà annoncé en Occident), et promet d'initier une bêta fermée d'envergure pour Lineage Eternal au cours du premier semestre 2016 et on imagine que le jeu devrait suivre rapidement en Occident. De quoi trouver un second souffle ?

Réactions (59)


  • En chargement...

Que pensez-vous de NCsoft ?

45 aiment, 41 pas.
Note moyenne : (90 évaluations)
4,6 / 10 - Moyen