« Fusion stratégique » de Gamigo et Aeria Games

Aeria Games et Gamigo, l'un et l'autre spécialistes de la localisation et de l'exploitation de jeux en ligne free-to-play, annoncent une fusion stratégique afin de mutualiser leurs moyens.

« Fusion stratégique » de Gamigo et Aeria Games

En bref. En Europe, les joueurs de MMO connaissent bien à la fois Aeria Games et Gamigo, l'un et l'autre basé en Allemagne, l'un et l'autre spécialisés dans l'exploitation et la localisation de jeux free-to-play (souvent venus d'Asie), à destination des joueurs européens.
Des activités très similaires pour les deux studios, qui annoncent aujourd'hui une « fusion stratégique » de leurs activités. Par voie de communiqué, le duo précise que ProSiebenSat.1 (la maison-mère à 100% d'Aeria Games depuis 2014) entrera aussi dans le capital gamigo à hauteur de 33% pour devenir actionnaire minoritaire du studio.

Et si les deux studios ne détaillent pas les ambitions de cette fusion, elle vise des synergies permettant de toucher « 100 millions de joueurs dans 40 pays ». Elle se comprend peut-être aussi du fait de la santé de Gamigo, qui se fait aujourd'hui un tantinet plus discret qu'il y a quelques années -- notamment après avoir souffert de la fermeture, voire de l'abandon, de plusieurs projets d'envergure, que ce soit Black Prophecy, Grimlands ou Otherland. Et si de son côté, Aeria Games affiche un catalogue plus fournis (les versions occidentales des MMO du taiwanais X-Legend ou plus récemment Bless), le studio pourra profiter des infrastructures de Gamigo, tout en se débarrassant d'un concurrent à bon compte.
On sait que l'industrie du jeu tend aujourd'hui de plus en plus à se concentrer -- on en a donc un nouvel exemple ici. Reste à déterminer les conséquences, pour les joueurs, d'une concurrence qui s'amenuise.

Réactions (16)


  • En chargement...

Que pensez-vous de Aeria Games ?

2 aiment, 6 pas.
Note moyenne : (8 évaluations)
4,2 / 10 - Médiocre