Electronic Arts revendique un deuxième trimestre en progression

Electronic Arts publie ses comptes et revendique un trimestre meilleur que prévu, grâce à ses jeux de sports et ses titres mobiles (qui pèsent aujourd'hui davantage que les ventes numériques de ses jeux PC).

Chaque trimestre, les groupes cotés publient leurs résultats trimestriels et Electronic Arts rend compte aujourd'hui de son deuxième trimestre fiscal 2017 (courant de juin à septembre dernier).
Au cours de la période, le groupe américain revendique ainsi un chiffre d'affaires établi à 898 millions de dollars (en progression de 10% par rapport au 815 millions enregistrés à la même période l'année dernière), pour un résultat brut établi 497 millions de dollars (contre 406 millions un an plus tôt), permettant un résultat net faisant état d'une dette de seulement 38 millions (là où groupe accusait une dette de 140 millions au cours du même trimestre en 2015).

Electronic Arts revendique un deuxième trimestre en progression
rendition1.img.jpg

Pour expliquer ce résultat, le groupe s'appuie sur les performances de ses différentes branches d'activités. D'abord la franchise EA Sport qui revendique « 43 millions de joueurs engagés sur consoles et mobiles » au cours du trimestre : un résultat porté par les lancements successifs de Madden NFL 17, NHL 17 mais surtout de FIFA 17 (qui repose sur le moteur Frostbite et intègre maintenant un mode narratif) qui a ainsi attiré « 20% de joueurs de plus en une semaine » que la version précédente du titre.
Ensuite, le groupe mise sur le jeu mobile (qui pèse 138 millions de dollars dans les activités numériques du groupe et est en progression de 22% en un an, soit aujourd'hui davantage que la vente numérique de jeux PC - 128 millions et en baisse de 7% par rapport à l'année dernière). Electronic Arts souligne les performances fortes de Star Wars Galaxy of Heroes (les joueurs continuent d'y jouer en moyenne plus de 2h30 par jour), mais aussi The Sims FreePlay, SimCity BuildIt et des jeux mobiles EA Sport.
Enfin, Electronic Arts compte également sur ses blockbusters pour tirer les résultats de son troisième trimestre vers le haut et plus spécifiquement sur Battlefield 1 (d'après Andrew Wilson, la base de joueurs une semaine après la sortie est « presque deux fois supérieure à celle de Battlefield 4 » et le groupe escompte toujours environ 15 millions de copies vendues), mais aussi TitanFall 2, quand bien même les premières ventes n'atteignent manifestement pas les espérances initiales, ni celles du premier opus -- EA préfère souligner les bons retours critiques mais dit maintenir ses perspectives à 9 ou 10 millions de copies de vendues et rappelle qu'aujourd'hui, la durée de vie des jeux (grâce aux mises à jour régulières) augmentent d'autant leur durée d'exploitation.
Et pour l'avenir, le groupe entend aussi faire ses premiers pas sur le marché de la réalité virtuelle avec Star Wars Battlefront: X-Wing VR Mission sur PlayStation VR et Need for Speed No Limits sur Google DayDream qui devraient l'un et l'autre être lancés cette année, en attendant Mass Effect Andromeda (maintenant prévu pour le « printemps prochain », alors que Blake Jorgensen précise que le groupe se réserve la possibilité d'en « faire bouger la date de sortie d'une semaine ou alors de trois, quatre ou cinq mois, s'il s'avère que c'est nécessaire pour proposer la bonne expérience de jeu aux joueurs »), présenté quoi qu'il en soit comme le porte étendard du groupe en matière de jeu de haute qualité en HD.

Et si pour le prochain trimestre, Electronic Arts pourrait ne pas tout à fait atteindre ses objectifs financiers (notamment du fait des ventes de TitanFall 2), le groupe relève ses perspectives annuelles et vise maintenant, pour l'ensemble de son exercice, un chiffre d'affaires de 4,775 milliards (contre 4,75 milliards) et un bénéfice net de 848 millions (contre 809 millions).


  • En chargement...

Que pensez-vous de Electronic Arts ?

14 aiment, 146 pas.
Note moyenne : (160 évaluations)
2,3 / 10 - Très mauvais