Difficultés financières et nouveaux licenciements chez Motiga

Si la bêta 2.0 de Gigantic vient d'être lancée, Motiga connait manifestement de sévères difficultés financières, au point d'imposer des licenciements « significatifs » et de mettre en péril l'avenir du MOBA.

Difficultés financières et nouveaux licenciements chez Motiga

Si le studio Motiga vient de franchir un nouveau pas dans la bêta de son MOBA Gigantic (elle passe en « version 2.0 » avec de nouveaux contenus et fonctionnalités), le studio connait des difficultés financières.
On le subodorait déjà en fin d'année dernière quand Motiga procédait à une première série de licenciements. Le studio, qui indiquait récemment vouloir faire preuve de transparence, le reconnait aujourd'hui ouvertement et confirme une nouvelle série de licenciements, qui pourraient avoir des conséquences pour les bêta-testeurs. C'est ce que le CEO Chris Chung détaille dans un long billet sur le blog officiel.

« C'est le coeur lourd que Motiga annonce le licenciement temporaire d'une partie significative du studio aujourd'hui. Notre situation financière est telle que nous ne sommes pas en mesure d'assurer durablement l'emploi de l'ensemble des salariés pour le moment. Bien que nous soyons actuellement en cours de discussions (prometteuses) avec plusieurs investisseurs potentiels, le timing de ces négociations nous conduit au-delà des ressources dont nous disposons pour maintenir l'équipe requise pour continuer le développement de Gigantic.

Et bien que nous entendions poursuivre l'exploitation de Gigantic aussi longtemps que nous le pourrons, la réalité est l'ampleur de cette décision aura des conséquences sur tous les départements du studio et influencera aussi le ressenti de notre communauté de bêta testeurs dans la mesure où les départements en charge des tests devront fonctionner sans les membres clefs des équipes dédiées. [...]

Si les difficultés paraissent sévères, pour autant, Chris Chung ne se veut pas défaitiste. Il se dit activement à la recherche de partenaires afin de lever les fonds nécessaires à la poursuite du développement et à la réintégration des salariés licenciés aujourd'hui, afin de procéder au lancement du MOBA.
Et si l'on pense aux salariés concernés, on sait néanmoins aussi que le studio connait une situation précaire depuis au moins plusieurs mois, et de toute évidence, sans qu'aucune solution pérenne n'ait été trouvée à ce jour (et au regard de l'encombrement actuel du marché des MOBA, on peut sans doute le comprendre). On souhaite néanmoins le meilleur à Motiga et ses équipes.

Réactions (32)


  • En chargement...

Que pensez-vous de Motiga ?

3 aiment, 2 pas.
Note moyenne : (5 évaluations)
4,5 / 10 - Moyen