CCP ouvre un bureau à Londres

Figure emblématique de l'industrie islandaise, le studio CCP entend installer ses activités administratives à Londres, avec une petite équipe de développement. L'attractivité fiscale et technologique de la capitale britannique font manifestement oublier les aléas du Brexit.

CCP ouvre un bureau à Londres

Le studio CCP est évidemment une figure de l'industrie islandaise, mais l'Islande peine manifestement à satisfaire les ambitions internationales du développeur d'EVE Online. Raison pour laquelle le CEO Hilmar Pétursson prépare l'installation d'un bureau à Londres depuis lequel CCP pourrait être géré. C'est ce qu'il confie au site britannique MCV.

L'idée est de centraliser la gestion de la société à Londres, avec un accès aisé à tous nos autres bureaux, à Newcattle, Shanghai, Atlanta et en Islande. Et nous allons avoir une petite équipe de développement sur place, pour essayer d'attirer les talents londoniens.

Le bureau pourrait compter 40 salariés et le groupe se dit en train de réfléchir au type de jeux auxquels cette équipe pourrait se consacrer.
Evidemment, Londres n'est pas un choix anodin à l'heure où la Grande Bretagne se prépare à quitter l'Europe. Si Hilmar Pétursson estime qu'il serait « bon de savoir ce qu'il adviendra de cette affaire de Brexit avant de procéder à toute forme de modification structurelle formelle », on sait la scène vidéo ludique londonienne très active (notamment en matière de jeux indépendants et de jeux mobiles) et les avantages fiscaux proposés par Londres aux développeurs de jeux (le programme Games London qui vise à promouvoir la culture vidéo ludique local et les crédits d'impôts octroyés aux développeurs londoniens) s'avèrent manifestement attractifs aux yeux du CEO islandais.

Réactions (14)


  • En chargement...

Que pensez-vous de CCP ?

16 aiment, 13 pas.
Note moyenne : (31 évaluations)
4,8 / 10 - Moyen